Dans un grand restaurant, le maître d’hôtel orchestre le travail du personnel en salle. Il réalise différents services et peut se glisser dans la peau de plusieurs personnages. Ce professionnel de la restauration et de l’hôtellerie assure des opérations délicates pour satisfaire la clientèle et honorer son établissement. Organisé, méthodique et rigoureux, le profil d’un bon maître d’hôtel exige plusieurs compétences, mais surtout des qualités personnelles exceptionnelles.

 

Les responsabilités d’un maître d’hôtel

Les maîtres d’hôtel mettent surtout leur compétence au niveau d’un restaurant gastronomique. Les responsabilités principales d’un maître d’hôtel reposent sur la coordination et l’excellence du service dans une salle de restaurant. Il s’assure du bon déroulement du service en orchestrant minutieusement le travail des chefs de rang et des commis de cuisine, dans l’unique but d’accroître la satisfaction des clients.

Il doit avoir l’œil partout. En tant que responsable de salle, il connaît parfaitement le mécanisme du service qui doit être proposé. Il détecte chaque anomalie au niveau des tables et corrige ce qui doit l’être avant le début de chaque service.

Lors des repas, il passe de table en table pour s’assurer de la satisfaction de chaque client. Cette rigueur et cette détermination sont des qualités nécessaires pour les professionnels du secteur de la restauration.

Ponctuellement, il peut être sollicité à assister le chef de rang dans le flambage ou le découpage de certains plats. Il peut aussi prendre le rôle du sommelier.

 

Les qualités exigées par le métier de maître d’hôtel

Pour obtenir un emploi en tant que maître d’hôtel dans l’hôtellerie restauration, il faut avoir une connaissance approfondie sur les rouages des métiers de la restauration. Cela inclut l’accueil, le travail en salle et une parfaite maîtrise du service hôtelier.

Les traiteurs professionnels peuvent également faire appel a un maitre d hotel et organiser diverses réceptions. Le maître d’hôtel est le garant du bon déroulement d’un cocktail et tout autre événement d’ordre privé ou professionnel. Pour pouvoir assurer ce service traiteur restaurateur ou traiteur organisateur, il doit avoir suivi une formation dans une école hôtelière. Puis acquérir de l’expérience dans un emploi restauration.

Le maître d’hôtel doit également justifier de fortes capacités managériales pour diriger une équipe de chefs de rang et de commis de cuisine. Il travaille de concert avec le cuisinier pour mieux coordonner l’envoi des plats et connaître les produits que le chef a préparé afin de les proposer aux clients.

Puisque l’accueil de la clientèle est à sa charge, le maître d’hôtel doit surtout avoir une présentation irréprochable. Le maître d’hôtel est la première image que les clients puissent avoir de l’établissement. De ce fait, ce professionnel, vous l’aurez remarqué est toujours tiré sur quatre épingles témoignant du prestige de l’établissement.

 

Les autres métiers de la restauration et de l’hôtellerie

Le secteur de la restauration offre plusieurs opportunités à tous les professionnels de l’hôtellerie et de la restauration. C’est un secteur qui recrute sans cesse et qui est en perpétuelle évolution. Notamment depuis la promotion du tourisme local et de la professionnalisation des organisations d’événements.

Pour la restauration traditionnelle, aucun grand diplôme n’est exigé. Par contre, pour l’hôtellerie et les métiers d’hôteliers, il est important de suivre une formation hôtelière. Elle permet d’acquérir toutes les compétences et les exigences requises par les métiers de l’hôtellerie. D’autres métiers relatifs à l’hôtellerie et la restauration sont également accessibles. Il y a :

  • l’emploi chef de salle
  • la barmaid
  • le métier de gouvernante
  • le valet et la femme de chambre
  • le serveur.

Récemment, les métiers de service sur les bateaux de croisière et les navires de prestige ont le vent en poupe.

 

Comme tous ces professionnels de l’hôtellerie, hôteliers, restaurateurs, la profession de maître d’hôtel est un métier à noble vocation. Sa bienveillance et son dévouement au service d’autrui l’ennoblit encore plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *