Largement utilisé dans l’industrie en tant que réactif chimique, l’acide acétique est une solution aqueuse de formule chimique brute CH2H4O2 ou semi-développée CH3-CO-OH. Naturellement présent chez les hommes et les espèces végétales, il est destiné à différentes utilisations. Appartenant à la famille des carboxyliques, cette substance chimique est synthétisée en industrie chimique.

 

Qu’est-ce que l’acide acétique ?

L’acide acétique, anciennement connu sous le nom d’acétum, est le plus vieux conservateur alimentaire dans l’histoire. A l’état pur, l’acide acétique se présente sous forme de cristaux de glace, mais on le retrouve souvent sous forme de liquide. Se caractérisant par une odeur forte, qui rappelle celle du vinaigre, c’est le principal constituant de celui-ci.

En revanche, l’acide acétique n’est pas obtenu par fermentation d’alcools comme le vinaigre. Il a la particularité d’être incolore et possède de nombreuses applications, que ce soit dans la vie quotidienne ou dans des procédés chimiques.

 

Les différentes utilisations de l’acide acétique

Faiblement conducteur, inflammable et hygroscopique, l’acide acétique est utilisé de différentes façons :

 

En tant que vinaigre

Le vinaigre se compose en partie d’acide acétique. Le pourcentage de cette solution d’acide dans le vinaigre varie de 4 à 18%. On obtient le vinaigre par fermentation de l’éthanol ou par distillation. Le vinaigre comporte aussi un faible pourcentage d’acide citrique et d’acide tartrique.

 

Pour obtenir des peintures et des solvants

L’acide acétique permet d’avoir du solvant et de la peinture. Dans leur production, les acides acétiques se servent essentiellement du monomère d’acétate de vinyle. Ce dernier pourra être détaché pour donner des polymères, en vue de constituer les composants des adhésifs et des peintures.

 

En tant qu’élixir soignant

L’acide acétique possède des propriétés antiseptiques, lui permettant d’être utilisé pour lutter contre les bactéries comme celles de la tuberculose. Il peut être appliqué en complément de certains traitements médicaux comme la morphine ou l’aspirine. D’après les études de chimie, la réaction acide a la capacité d’inactiver les agents pathogènes. Toutefois, avant de vous servir de substances contenant de l’acide acétique pour soigner une blessure, l’avis d’un professionnel de santé est requis.

 

Pour avoir un produit ménager

Le vinaigre est largement utilisé pour le nettoyage, le détartrage et le dégraissage. Entièrement écologique, son taux d’acide acétique s’élève à 12%. Le vinaigre peut être utilisé pour entretenir la douche, la baignoire et la cuisine.

Autres utilisations de l’acide acétique

L’acide acétique est un composé organique qui intervient dans de nombreux procédés chimiques :

  • Fabrication de produits photographiques, de colorants, d’insecticides, de produits chimiques pharmaceutiques…
  • Fabrication d’acétate de cellulose, d’anhydrite acétique, d’acide chloroacétique, d’acide acétylsalisilique…
  • Industrie textile
  • Industrie alimentaire
  • Coagulant de latex naturel…

 

Comment obtient-on de l’acide acétique ?

La méthode traditionnelle de fabrication de l’acide acétique est la pyrolyse du bois. Avec une tonne de bois sec, on peut obtenir jusqu’à 50 litres d’acide acétique pur. Depuis longtemps, l’oxydation de l’acétaldéhyde à l’air en présence d’un catalyseur a permis l’obtention de cette substance. Le procédé général de fabrication de l’acide acétique repose sur la carbonylation du méthanol en catalyse homogène.

 

La fonction acide

La réunion d’une fonction hydroxyle (OH) et d’une fonction carbonyle (CO) représente le groupe fonctionnel de l’acide acétique. Cependant, la conjugaison de l’atome de carbone et des deux atomes d’oxygène inclue une polarisation positive de l’atome d’oxygène hydroxylique et une polarisation négative de l’atome d’oxygène carbonylique.

 

Les précautions d’emploi

Tout comme l’acide chlorhydrique ou l’acide nitrique, l’acide acétique présente des dangers pour la peau et les yeux. Évitez autant que possible d’inhaler ses vapeurs et de contrôler la teneur de l’atmosphère en acide acétique. Pour limiter les risques de contact au maximum, il est préférable de s’équiper de vêtements de protection adaptés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *